Les Micro-Organismes Efficaces chez le cheval

Salut les poussins, j’espère que tout trotte pour vous et que dadou va bien ! Aujourd’hui on va parler micro-organismes efficaces, sujet que je voulais aborder depuis un petit moment avec vous car sujet très intéressant et enrichissant pour notre culture cheval et encore plus lorsqu’on souhaite soigner au naturel ! J’ai décidé pour cela de laisser la parole à Horse Remedy qui vous expliquera bien mieux que moi ce que sont les micro-organismes , comment ils fonctionnent, comment les utiliser et je finirai en vous parlant de mon test sur le Prominant Spray pour les pieds !

Les Micro-organismes Késaco ?

Les micro- organismes sont des êtres vivants, invisibles à l’œil nu et heureusement pour nous car notre peau, notre environnement, nos intestins regorgent de ceux-ci.  N’oublions pas que ces MO sont les ancêtres de tous les êtres vivants donc n’hésitons pas à agrandir notre arbre généalogique.

Ces petits êtres vivants sont indispensables car ils effectuent 80% des réactions chimiques indispensables à tout écosystème : sans bactérie, pas de réactions chimiques et donc pas de VIE.

Ils peuvent être soit des eucaryotes (avec un noyau contenant l’ADN), soit des procaryotes (pas de noyau). Ils peuvent être soit aérobie (besoin d’oxygène pour vivre) soit anaérobie (vivent ans oxygène).

Comme certains n’étaient pas comme nous, comme les procaryotes et les anaérobies, nous les avons condamnés et traqués à coup d’antibiotiques, d’antibactériens, etc…

Or, dans chaque catégorie, il y a des bons et des mauvais et ces deux catégories vivent en symbiose dans la nature.

Nous sommes parvenus à déséquilibrer cette symbiose et aujourd’hui, nous payons l’addition à savoir que 80% des bactéries sont pathogènes.

Comment fonctionnent -ils ?

Toutes ces bactéries ensemble travaillent DUR suivant deux principes : la fermentation et la dominance.

Pasteur disait que la fermentation c’est la vie sans air. Effectivement à l’abri de l’air, ces bactéries transforment les glucides en acide, gaz, alcool pour en extraire l’énergie chimique. Les résultats de cette transformation sont des anti-oxydants, des vitamines et des enzymes.

Les micro-organismes sont composés de trois catégories :

  • Les dominants négatifs qui sont destructeurs, producteurs de pourriture. Ils produisent des oxydants et sont donc pathogènes.
  • Les dominants positifs qui sont constructifs, régénérateurs. Ils produisent des antioxydants qui sont la base de la santé.
  • Les neutres ou plutôt les opportunistes qui suivent les vainqueurs.

Dans un monde équilibré, il y a 10% de de bonnes bactéries, 10% de mauvaises bactéries et 80 % d’opportunistes. Il y a une lutte constante entre les bactéries positives et les négatives avec toujours des milliards d’opportunistes qui attendent de savoir qui va gagner et ainsi de quel côté de la force ils vont passer. Concrètement, si à un moment donné, une bonne bactérie meurt et qu’une mauvaise vient prendre la place, nous arrivons à 11 mauvaises bactéries et les ennuis commencent… En effet, les opportunistes, persuadés que ce sont les mauvaises qui gagnent, vont passer dans le camp des bactéries pathogènes et nous nous trouverons avec 91 bactéries négatives et 9 positives.

L’idée du Professeur Teruo Higa, est de rompre ce cercle vicieux et d’empêcher que les micro-organismes négatifs n’aient gain de cause en augmentant le nombre des bonnes bactéries. Avec les EM ( efficient micro-organismes en anglais), personne n’est tué, rien n’est empêché, on recrée un équilibre, on remet les compteurs à zéro.

Comment les utiliser pour le bien-être de dadou?

  1. Dans le sol : En remettant de la vie (bactéries) et des minéraux dans le sol, on va obtenir une herbe de meilleure qualité. Et comme on met ces minéraux bruts, ce sont les bactéries qui vont faire, à leur rythme, les transformations chimiques pour que les minéraux soient utilisables par les plantes. Une herbe « non forçée » est bien meilleure pour le cheval et permet d’éviter bons nombres de problèmes comme les fourbures ou encore les coliques.
  2. Dans l’écurie : Au lieu de «  désinfecter », il vaut mieux pulvériser les Em qui vont assurer une ambiance constructive.
  3. Sur le matériel : Au lieu de nettoyer couvertures, tapis de selle, guêtres avec des détergents (les plus grands perturbateurs endocriniens), il vaut mieux laver avec les Em qui vont réensemencer la flore cutanée et ainsi éviter de nombreuses allergies.
  4. Sur le corps du cheval : l’utilisation des Em à la place des shampoings (dont le laureth sulfate est le l’élément le plus mutagène et cancérigène) ; l’utilisation des EM pour s’assurer des sabots sains.
  5. Dans l’intestin du cheval : Et oui, elles sont là aussi et leur rôle dans la lumière intestinale est vraiment très important.

A) Tout d’abord 80% de l’immunité se fait au niveau de l’intestin. En effet, à la naissance, ces bactéries colonisent l’intestin du poulain et ce sont elles qui vont titiller le système immunitaire pour se mettre en route. Tout au long de leur vie, elles présentent au système immunitaire les agents pathogènes pour que ce dernier les identifie et puisse ainsi lutter en cas d’invasion.

B) 50% de la synthèse de la vitamine K et 25% des vitamines B est faite par la flore intestinale. Pas de bactérie signifient que tous les compléments apportés ne seront pas assimilés.

C) Ces micro-organismes améliorent l’assimilation du CA,PH,Mg,Fe et Zn.

D) Ils assurent l’intégrité de la paroi intestinale ce qui est primordial pour éviter les allergies en général.

E) Ces bactéries vont toujours travailler dans le bon sens pour la santé du cheval. Elles savent que l’hôte qu’elles habitent doit rester en vie pour qu’elles puissent survivre. Un cheval obèse maigrira, un cheval maigre grossira.

F) C’est au niveau de l’intestin qu’est créée la sérotonine (cette petite hormone qui nous apporte la bonne humeur).

G) On sait maintenant que l’intestin est le deuxième cerveau et qu’il peut prendre des initiative. En fait ce sont les bactéries qui pensent pour nous, ces minuscules êtres vivants sont notre « Jiminy Cricket », notre conscience.

Chaque jour, des découvertes sont faites sur ces micro-organismes et nous ne sommes pas au bout de nos surprises !!!

Ne dit-on pas qu’on a toujours besoin d’un plus petit que soi ?

Mon test du Prominant Spray

Le Prominant Spray c’est des micro-organismes efficaces concentrés dans un spray, pratique d’utilisation et à emporter partout avec soi. Ce spray est fait pour aider à lutter contre la pourriture de fourchette et la dermatophylose.

J’ai changé Naïka d’écurie il y a un mois, elle est désormais au pré H24 en ce moment avant de retourner au box pour l’hiver mais manque de bol, on a pas vraiment été gâté par le temps car il n’a fait que pleuvoir ces dernières semaines (excepté cette semaine où le beau temps a fait son apparition).

Naïka est très sensible des fourchettes, elle pourrissent vite et je dois donc les entretenir très très régulièrement pour ne pas avoir de souci. J’ai donc décidé d’utiliser le Prominant spray afin de voir si ce produit aller m’aider à maintenir les fourchettes de Naïka en bon état.

Pour le moment le pari semble gagné car les fourchettes, malgré un temps plus qu’humide et des pieds pataugeant dans la boue (pour le plus grand bonheur de Naika ravie d’être toujours en pâture avec ses copains) n’ont pas bougé et reste dans un très bel état !

Et vous, avez vous déjà utilisé des micro-organismes ? Si oui à quelle occasion ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s