Le curcuma : une épice magique aux pouvoirs extraordinaires

Salut les poussins, j’espère que vous allez bien en ce joli dimanche et que dadou se porte bien ?! On se retrouve aujourd’hui pour un article spécial invité où je laisse la parole à Horse Remedy pour nous parler du curcuma, très à la mode en ce moment, mais qui existe depuis des millénaires !!! Une épice connue en cuisine mais que nous pouvons aussi utiliser sur nos dadou chéris et qui possède une multitude de bienfaits

LE CURCUMA, D’OU VIENT-IL ET QU’EST- CE QUE C’EST ?

Le curcuma est une épice utilisée régulièrement en médecine chinoise et indienne et cela depuis des millénaires. En effet, l’utilisation du curcuma est très ancienne puisque on retrouve des recettes où il intervient comme ingrédient principal datant de 600 ans avant JC mais c’est en 1815 que Vogel et Pelletier isole le principal actif du Curcuma. Le pays d’origine du Curcuma n’est pas clairement identifié aujourd’hui mais beaucoup d’éléments laissent à penser qu’il est originaire d’Inde.

Le curcuma est extrait du rhizome (racine) de la plante , il est composé de plusieurs principes actifs dont le plus important et reconnu est la curcumine, qui donne d’ailleurs la teinte jaune orangée à la poudre.

La poudre de curcuma est composée principalement de curcuminoïdes, d’huiles essentielles (monoterpènes, sesquiterpènes et cétones) ainsi que d’amidon (réserve énergétique des plantes).

LES PROPRIETES PSYCHO ENERGETIQUES DU CURCUMA 

  1. La symbolique des couleurs  – la couleur jaune est associée à la joie
  2. Le jaune est associé au chakra solaire qui alimente en énergie  l’abdomen, la vésicule biliaire, le foie, le pancréas, les reins, les surrénales, les vertèbres lombaire
  3. La théorie des signatures : le jaune est toujours associé au foie

LES PROPRIETES PHYSIOLOGIQUES

  1. Antioxydant : 10 fois plus que la vitamine E, diminue le stress oxydatif, empêche la destruction osseuse en neutralisant les ostéoclastes et limite la déminéralisation des os.
  2. Anti inflammatoire : La curcumine inhibe la Cox2 (la Cox2 est une enzyme appelée responsable de la production de molécules provoquant  l’inflammation), son potentiel est largement supérieur aux AINS (Anti Inflammatoires Non Stéroïdien) et  bloque la synthèse de la cytokine
  3. Antibactérien : la curcumine est active contre diverses souches de micro organismes pathogènes
  4. Fluidifiant sanguin et effet cardioprotecteur
  5. Il est cholérétique (augmente la sécrétion de la bile) et cholagogue (facilite l’évacuation de la bile vers l’intestin), il favorise la décomposition d’acide gras
  6. Hépatoprotecteur, il protège le foie
  7. Anti pollution : Empêche l’entrée des polluants tels que pesticide, métaux lourds, aluminium dans les cellules

 

POUR QUELLES PATHOLOGIES PEUT-ON UTILISER LE CURCUMA CHEZ LE CHEVAL ?

  1. Pour la dyspepsie (digestion difficile), les gaz, les ballonnements
  2. Pour la cataracte et les inflammations oculaires (uvéite)  sous forme de gouttes
  3. Pour la dépression : implication dans le système sérotonine/dopamine
  4. Le SME : le curcuma réduit de manière notable le taux de sucre dans le sang et le taux d’hémoglobine glycolysée.
  5. L’asthme et inflammations pulmonaires : les polyphénols contenus dans le curcuma pourraient remplacer avantageusement les corticostéroïdes (pas d’effets secondaires)
  6. Le cholestérol : la curcumine réduirait le taux de LDL et ferait baisser significativement le taux de triglycérides circulant.
  7. Le rhumatisme inflammatoire chronique : le curcuma inhibe la production des protéines inflammatoires

Toutefois, il est important de souligner que la curcumine est faiblement bio disponible c’est-à-dire qu’il faut en consommer de grandes quantités pour en bénéficier. C’est pourquoi, le mieux est de l’associer à d’autres aliments qui vont en améliorer l’assimilation comme le poivre noir, le gimgembre ou encore un corps gras (huile).

Dans les contre- indications, il faut se rappeler:

  • on parle toujours de cure de 3 semaines avec une semaine de fenêtre thérapeutique
  • on ne traite pas une jument pleine .
  • en cas d’ulcères gastriques, le curcuma ne doit pas être administré

 

Et vous, avez vous déjà testé le curcuma ?

4 réflexions sur “Le curcuma : une épice magique aux pouvoirs extraordinaires

  1. Pingback: Le curcuma : une épice magique aux pouvoirs extraordinaires — Mon Cheval Est Une Bombe – Cuisine antillaise et Cuisine du monde

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s