Retour sur mon stage d’Initiation Western

Hello les poussins, je reviens enfin sur le blog avec un peu de nouveauté ! Il faut dire que ça faisait un moment que je n’avais pas écrit ici, la faute au taff mais aussi aux stages équestres que j’ai pu faire dernièrement (donc pour la bonne cause!). D’ailleurs, on va parler aujourd’hui de mon après-midi d’initiation à la monte western au sein de la Ferme des Tilleuls à St Riquier (80)

Je dois vous avouer, et certain(e)s l’auront compris, que j’adore tester de nouvelles disciplines équestres et ça faisait un moment que je cherchais un endroit dans ma région (ou pas trop loin) où tester l’équitation western avec de vrais chevaux de western (oui, parce que ma poupette elle est bien sympa mais le western elle connait pas !). Après pas mal de recherches, l’endroit correspondant à mes attentes se trouvait dans la Somme à 1H20 de chez moi! Me voilà donc partie, un samedi, pour ce fameux stage d’initiation western tant attendu !

Arrivée à la Ferme des Tilleuls, je suis accueillie par Sophie, monitrice western qui aura pour lourde tâche de m’initier à la monte western, on fait un rapide tour du propriétaire afin de voir toutes les belles structures dont dispose la Ferme et voilà enfin le moment de faire connaissance avec ma monture du jour: Twisty, jeune femelle quarter horse palomino !

Un coup de brosse, curage de pieds et c’est le moment de seller et brider ! La selle western est vraiment beaucoup plus lourde que nos selles classiques (mais elle est aussi bien plus confortable) et pour sangler c’est vraiment spécial mais ce qui m’a le plus fait halluciner c’est le filet… il manque des lanières de cuir là : pas de sous gorge, pas de muserolle et le frontal se résume à un rond de cuir qu’on passe dans une des oreilles du cheval et les rênes ne sont même pas reliées entre elles ce qui est assez déstabilisant  !

Une fois en selle, Sophie m’explique le « concept » du western, équitation basée sur la mécanique du cheval, pas de tension dans les rênes (on ne tire pas !), les épaules restent toujours à leur place (même quand on s’arrête), on utilise énormément les jambes (pas de coup de talons, on utilise les mollets et on demande certaines choses en utilisant nos jambes de telles ou telles façons) et les mains sont souvent basses et ne remontent qu’à certains moment (sans pour autant tirer dans la bouche du cheval)… en clair on à l’impression qu’on ne sait plus monter mais c’est normal c’est tellement différent (et c’est ça qui est bien)!

Les débuts se font au pas où on apprend à s’arrêter mais aussi à tourner et faire marche arrière, puis viens le trot et le galop où on apprend à repasser à l’allure inférieure (pas, arrêt), à tourner mais aussi à faire des « figures » sympa comme le pivot (antérieur et postérieur) mais aussi des super arrêts comme on voit à la télé et des roll-back !

Twisty a été géniale malgré quelques petites erreurs de ma part (pas facile de tout retenir), c’est une jument dressée tip top qui m’a fait ressentir de belles sensations et Sophie a été géniale dans ses explications et ses exercices !

Vous l’aurez compris, j’ai passé une journée au top et je suis bien prête à y retourner (accompagnée cette fois-ci j’espère) afin de fluidifier ce que j’ai pu apprendre et peut être m’essayer à de nouvelles « figures » !!!! Et promis cette fois-ci je n’oubli pas mon appareil photo dans la voiture ;-D

Et vous, vous avez déjà tester la monte western ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s