A la découverte du Bit-fitting

Salut les chatons, en ce week-end prolongé et après notre escale en Islande hier, j’ai décidé de continuer sur ma lancée en vous proposant un article invité sur le bit-fitting ! Mais qu’est-ce que c’est ? Certains connaissent, d’autres non, c’est pourquoi j’ai demandé à Géraldine Vandevenne, bit-fitter et spécialiste dans le domaine, de nous en dire un peu plus sur le sujet !

Nous entendons de plus en plus souvent parler de “saddle-fitting” traduit par “l’adéquation de la selle au cheval et au cavalier”. En effet, il a été démontré que le cheval aura de meilleures performances avec une selle bien adaptée à sa morphologie.

Savez vous qu’il en est de même pour l’embouchure ? Cela s’appelle le “bit-fitting”, traduit par l’adéquation du mors et du filet, de même que de l’ennasure (sans mors ou bitless).

Est-ce que le mors que j’utilise convient à mon cheval ?

Simple ou double brisure, petits ou grands anneaux, inox ou résine, pessoa ou pelham… Aujourd’hui, il existe non seulement une multitude de mors, mais aussi d’options !

Cheval difficile en bouche, qui mord le mors, lève la tête ou la secoue, qui est dur en bouche,…souvent on ne regarde pas ce qu’il se passe dans la bouche du cheval mais on entend :

  • « Il n’est pas assez musclé dans le dos, c’est difficile pour lui de monter son dos, c’est pour cette raison qu’il chique son mors”
  • « Il lui faut un mors plus sévère. »
  • «  Il faut plus le travailler. »
  • Les commissures des lèvres sont ouvertes : « on va mettre de la vaseline ».

Mors bien ajusté

Comment se déroule une visite du  « bit-fitter » ?

Le bit fitter  est un maillon de la chaîne dans l’amélioration du bien-être physique du cheval. Cette chaîne, c’est : soins dentaires réguliers, selle adaptée, suivi ostéopathique… Il va de soi que le cheval doit être également bien au niveau de ses pieds et idéalement bien dans sa tête.

  1. Etape 1 : anamnèse et examen du cheval à nu.
  2. Etape 2: observation des chevaux équipés, en dynamique
  3.  Etape 3 : Essayage de différentes embouchures et ennasures puis constat

A la fin, une fiche individuelle est remise avec les conseils de mors, bridons, brides.

Une séance de bitfitting prend du temps afin de pouvoir analyser les nombreux paramètres qui entrent en ligne de compte dans l’adéquation de l’embouchure au cheval et à la main de son cavalier.

Objectifs 

L’ objectif en tant que bit fitter est de trouver le mors le plus confortable pour le cheval, et ce en fonction de la main de son cavalier.

Si l’intervention du bit fitter est considérée par certains comme un plus, elle devient toutefois nécessaire lorsqu’apparaissent les signaux d’alertes d’une embouchure mal adaptée : cheval qui mord son mors ou ouvre la bouche, langue qui sort, tensions à la monte, blessure ou irritation dans la bouche ou aux commissures des lèvres, cheval qui tient la tête haute, cheval lourd en bouche …

La tête du cheval et sa bouche évoluent toute sa vie, le choix du mors qui lui convient le mieux peut donc évoluer avec les années, de même qu’en fonction du niveau du cheval et du cavalier mais également suite à des problèmes de santé, problèmes dentaires bien sûr mais aussi après une mise à l’arrêt pour blessure de tendons par exemple.

Il est possible de faire une séance de bit fitting au débourrage du cheval, cela permettra d’éviter les faux pas suite à du matériel inconfortable pour le cheval (on tient compte dans le choix du type de discipline, du niveau du cheval et du cavalier ainsi que du niveau de compétition).

Il ne faut toutefois pas perdre de vue qu’un mors adapté règle bien des problèmes, mais ne saurait compenser une mauvaise main… La main du cavalier est évidemment très importante, elle doit toujours agir avec justesse et surtout ne pas rester constamment accrochée au mors, c’est-à-dire qu’elle doit rendre quand le cheval a répondu à la demande de son cavalier !

Et vous  connaissiez vous le bit-fitting ? Avez vous déjà fait appel à un bit-fitter ?

 

 

Si vous souhaitez aller plus loin, n’hésitez pas à aller sur le site de Géraldine

2 réflexions sur “A la découverte du Bit-fitting

  1. Merci du partage, je ne connaissais pas du tout et je trouve l’idée intéressante. C’est un sujet que je n’ai pas encore développé. Je n’utilise pas de mors, mes chevaux n’en ont jamais eu. Et mes rennes ne me servent à rien sauf hier, en cas de coup dur quoi.
    Du coup je vais prendre plus de renseignements sur le bit-fitting. Bonne semaine à toi.

  2. Hey, je viens juste d’en découvrir le concept, je me renseigne du coup pour faire la même chose, seulement je galère a trouver quelqu »un pour venir dans ma régions. J’ai l’impression que ce n’est pas encore tellement développer .. dommage, même chose pour le sadle fiting 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s