L’olfactothérapie pour chevaux

Hello les chatons, j’espère que tout va bien pour vous, sous la neige pour certains et sous le soleil pour d’autres, et que vous profitez bien de dadou ! Aujourd’hui, j’ai de nouveau fait appel à mes amies de chez Horse Remedy afin d’aborder un sujet très enrichissant. En effet, elles vont nous faire découvrir, à travers cet article spécial invité, l’Olfactothérapie et en fin d’article vous pourrez également découvrir mon retour sur le spray « Concentration » que j’ai testé à quelques reprises sur Naïka.

L’Olfactothérapie, Késaco ?

Dans les années 90, Gilles Fournil créa une méthode thérapeutique utilisant les odeurs des huiles essentielles et leurs vibrations afin de permettre à certaines de nos émotions inconscientes d’émerger.

Comment ça marche ?

Mis à part leurs propriétés physiologiques, les huiles essentielles ont trois actions énergétiques :

  • Elles mettent un « baume » sur les mauvaises expériences que l’on a enfoui s dans notre mémoire profonde. En effet , pour se protéger, le cerveau a une capacité d’occultation assez importante. Malheureusement si cette mauvaise expérience est enfouie, elle reste malgré tout dans le « disque dur interne » et une partie de notre personnalité, de nos peurs, de nos émotions trouvent leur origine dans celles-ci. Certaines huiles essentielles nous apportent de la douceur, de l’amour.
  • Le taux vibratoire est la vitesse à laquelle nos cellules vibrent. Tout être vivant à un taux vibratoire et celui des chevaux est trois fois supérieur au notre. Lorsqu’il y a une baisse du taux vibratoire, ce sont les maladies qui apparaissent. Les huiles essentielles ont toujours le bon taux et elles ont une action sur les shakras. Ceux-ci , au nombre de sept, sont les centres énergétiques de notre corps subtil, ces « roues » tourbillonnent dans le sens des aiguilles d’une montre et servent à absorber l’énergie vitale qui nous entoure. L’énergie reçue est métabolisée et envoyée dans les divers organes qui en dépendent. La « bonne » vibration des huiles essentielles remet nos shakras (qui influencent nos glandes, nos organes et nos humeurs) au « bon » diapason.
  • Claude Vincent , hydrologue a créé un référentiel électrique afin d’analyser l’activité bioélectrique des huiles essentielles. L’action énergétique est liée à la charge positive (cation=capteur d’electron) ou à la charge négative (anion= donneur d’électron). Les molécules positives sont toniques, stimulante alors que les molécules négatives sont apaisantes, antispasmodique donc cela veut dire que certaines huiles essentielles vont booster notre mental alors que d’autres vont l’apaiser.

Le circuit de transmission dans le cerveau est différent entre l’odorat et les autres sens. Chaque odeur active un ensemble unique de récepteurs olfactifs, on l’appelle la signature de l’odeur. Le message va être transmis par les voies de l’olfaction jusqu’au système limbique et c’est le cerveau limbique qui est responsable de nos émotions, de la mémorisation des parfums , il a un fonctionnement binaire : « j’aime «  ou « j’aime pas ».

L’odorat a la particularité de permettre à une odeur « naturelle » de faire remonter une émotion gardé intacte par notre cerveau limbique et l’’émotion surgit donc avant la mentalisation de ce qui est perçu.

Les différents sprays

Une vétérinaire Anouck Haverbeke a mis au point des synergies (associations) d’huiles essentielles pour accompagner des moments particuliers, des émotions spécifiques.Il existe 9 synergies :

  1. ARHOMANY : apporte de la joie de vivre, pas de problème particulier
  2. CALM DOWN : pour les grosses colères, animal dominant, mordeur
  3. CONNECTIVE COMMUNICATION : pour établir une communication avec le cheval, travail à pied, débourrage
  4. CONCENTRATION : augmente les capacités de concentration (entraînement, compétition)
  5. HARMONY : Anti stress général, c’est le rescue olfactif
  6. OPENESS : pour le deuil au sens large (retraité, perte d’un compagnon)
  7. SELF BALANCE : stress chronique, comportement excessif
  8. SELF CONFIDENCE : changement ponctuel, toutes les premières fois
  9. TRANSFORM peurs, traumas, anxiété de séparation.

Cette vétérinaire s’est « associé » à la société ARHOMANI (Veterinary Aromatherapy) afin de nous proposer ces sprays.

Il suffit de pulvériser la synergie sur vous comme un « parfum »,  sur votre cheval (attention au soleil), sur les barreaux du box, sur le licol, le bridon, les barres du van lorsque vous passez des bons moments avec lui pour qu’il associe l’odeur à vous et à des instants privilégiés. Cette odeur va lui servir de « doudou » comme l’enfant qui traîne un bout de tissus dont il ne se séparerait jamais. Nos chevaux restent émotionnellement de grands enfants.

Notre expérience

J’ai eu la chance de rencontrer Horse Remedy lors du Salon du cheval de Tournai (Belgique) avec qui j’ai papoté un bon moment. Elles m’ont proposé alors de tester un des spray en fonction de ce que je recherchais, j’ai donc opté pour le spray « Concentration » afin que Naïka se focalise plus sur ce que je lui demande au lieu de regarder à droite  et à gauche ce que font les copains.

J’ai pu le tester à plusieurs reprises sur des séances de travail au sol (seule ou lors d’un cours) et j’ai remarqué qu’au fur et à mesure de l’utilisation, Naïka se concentrait beaucoup plus sur les exercices que je lui demandé, je me souviens d’un cours au sol que je faisais seule et où j’ai été bluffé. La prochaine étape sera de le tester lorsque je monterais  !

En tout cas, n’hésitez pas à tester ces petits spray et à demander conseil à Horse Remedy qui saura vous guider dans vos choix en fonction de ce que vous recherchez (les prays sont à 19,50€ les 30ml).

 

Et vous, avez vous déjà testé l’olfactothérapie ?

Publicités

2 réflexions sur “L’olfactothérapie pour chevaux

  1. Arhomany, je l’utilise depuis 1 mois. J’ai contacté Frederique qui m´a conseille de prendre Transform pour mon cheval qui est sur l’oeil et qui fait des écarts en voyant des barres – alors qu’il a fait’ pas mal de concours de CSO étant plus jeune. Et bien, ce n’est pas le produit miracle dans le sens qu’il ne faut pas s’attendre à une transformation de votre cheval dès la 1ère séance mais petit à petit, je trouve qu’il fait moins d’écarts mais est ce qu’en cela vient de notre couple qui apprend à mieux se connaître à l’aromatherapie, je ne saurais le dire. En tout cas, ça ne peut qu’améliorer la situation. En tout cas ça vaut la pein d’ essayer et Frederique est de bon conseil.

    • Coucou Annette !
      Merci pour ton témoignage comme tu le dis si bien ce n’est pas un produit miracle (en même temps il n’y en a pas sinon on l’aurait toutes) mais ça aide pas mal et en plus c’est naturel !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s