Rando au Costa Rica

Coucou les loulous, aujourd’hui on va prendre le soleil direction le Costa Rica pour une jolie randonnée à cheval entre la côté pacifique et la côte caribéenne. Soyez prêt(e)s à en prendre pleins les yeux entre jungle et plage, les paysages sont variés et surtout magnifiques … mais je vous préviens je ne suis en aucun cas responsable si, après avoir lu le super récit de Sandrine, il vous prend l’envie folle de réserver une rando direction le Costa Rica !

Je suis partie en avril dernier au Costa Rica pour 10 jours de randonnée à cheval en traversant le pays de la côte pacifique à la côte caraïbe. Le voyage a été réservé 1 semaine avant sur un coup de tête avec cavaliers du monde.

Je suis partie en mode solo et j’ai rejoint sur place un groupe de 6 autres cavaliers. Après avoir atterris à San José, dormis et récupérés du décalage horaire nous sommes partis pour l’hacienda La Maravilla sur la côte pacifique. Petit havre de paix puisque nous atterrissons dans un ranch avec notre logement (une petite maison rien que pour notre groupe) et piscine !

Nous sommes prévenus : pas de réseau téléphone, pas de wifi ! Moi qui voulait déconnecter, pas le choix. Les chevaux nous sont attribués, des crillos assez petits et tout fin (sur la côte pacifique il fait extrêmement chaud et sec d’où la carrure des chevaux). Les chevaux nous sont attribués en fonction de notre personnalité et notre expérience, notre guide a été très attentionné par rapport à ce point. Notre première randonnée a été pour nous l’occasion de nous habituer à la chaleur, à la monte western (on oublie tout ce qu’on a appris en club et on recommence). Nous parcourons des paysages vallonnés avant d’entrer dans la jungle, riche d’une vie sauvage foisonnante, en longeant la rivière et en traversant des fermes d’élevage.

Les chevaux sont très bien dressés et super gentils. Pas de ménagement toutefois pour eux, toutes les allures peuvent se pratiquer sur le bitume même à côté des voitures ! Petite surprise en rentrant : notre cuisinière nous avait préparé le repas ! Les chevaux sont pris en charge par le groom de l’équipe. Avec une autre personne du groupe nous décidons d’aller l’aider à doucher les chevaux.

Le lendemain nous décidons de partir tôt afin d’éviter la chaleur étouffante. Nous traversons les marais de Cascajalillo et quelques déserts de végétations (en feu à cause de la température) puis nous repartons à travers la forêt pour s’arrêter en bord de route, le temps de faire boire les chevaux et de manger pour le goûter des mangues extra fraîches et surtout extra bonnes, avant de retrouver La Maravilla. Nos après-midis étaient libres car il faisait trop chaud pour être à cheval, c’est donc le moment de se détendre dans la piscine.

Le lendemain nous décidons de partir encore plus tôt.  Aujourd’hui, 7h à cheval, direction l’océan pacifique et ses plages de sable noir ! C’est parti pour des longs galops sur cette plage déserte ! Attention de ne pas être le dernier sinon on se retrouve recouvert de sable noir de la tête aux pieds. N’ayant jamais galopé sur une plage à cheval, je dois avouer que ce fut la meilleure journée pour moi ! Retour à la villa et après midi piscine pour la suite.

Le lendemain départ pour le canyon de la rivière Machuca. Traversées de rivières en veux-tu en voilà, on protège tout ce qui craint l’eau et on y va ! On est mouillé mais il fait chaud on s’en fiche ! Puis on s’essaye à nager avec nos chevaux dans une rivière profonde !

On quitte nos chevaux pour les laisser se reposer sur la côte pacifique (on s’y attache vite, même au bout de 4 jours …). Dans l’après-midi, départ en mini van pour la région centrale du volcan Arenal.

Sur la route, nous nous arrêtons prendre un café au restaurant Las Iguanas où plusieurs Iguanes ont fait leur nid. Un régal de les observer se prélasser au soleil. Nous arrivons dans une zone très touristique avec beaucoup moins de charme. Le soir nous nous reposons dans les sources d’eau chaude naturelle d’Arenal.

Nous partons le lendemain matin pour la balade de Don Tobias, nommée d’après un célèbre éleveur de chevaux local, qui nous fait traverser la forêt tropicale humide et de vastes estancias d’élevage de chevaux et de bétail. Nous rencontrons des vaches et voyons le volcan de près. La balade est très touristique et les chevaux ne sont pas habitués à avoir des cavaliers et les sensations sont donc moins bonnes que sur la côte pacifique. La température est moins élevée et l’air plus humide. Nous en profitons ensuite pour faire 2 chemins de randonnée à pied autour du volcan et dans la jungle afin d’écouter les singes hurleurs.

Le lendemain nous partons en mini van vers la côte caraïbe. La température augmente et l’humidité également !

Nous atterrissons à Cahuita dans le ranch de Brigitte, une suisse au grand cœur. Ses chevaux sont plus musclés et plus trapus, du fait du climat plus humide, ils doivent avoir de la force pour passer dans la boue des forêts. Nous partons pour une balade sur la plage avec quelques incursions dans la forêt côtière. Les chevaux sont eux aussi habitués aux touristes non cavaliers et nous emmènent à pas lent à travers les chemins. Nous rentrons et profitons pour aller visiter Cahuita à pied puis visiter le parc national de Cahuita, parc sauvage préservé où les animaux sont présents partout, il suffit d’ouvrir les yeux.

Le lendemain, nous partons pour la journée par la plage puis entamons une ascension. Nous mettons pied à terre et après 15 minutes de marche dans la forêt pour voir les plus vieux arbres et les plus gigantesques, nous apercevons une magnifique cascade !

Surprise arrêt pour pique- niquer puis baignade dans la cascade !

Retour au ranch pour se reposer mais mauvaise surprise. Ce soir-là fut épique : plus d’électricité sur Cahuita donc pas d’eau chaude, pas de lumière, impossible de cuisiner … retour aux bougies et à la douche à l’eau froide dans le noir !

Le lendemain, dernier jour, et aussi unique jour de pluie mais peu importe direction la forêt et la plage Playa Negra, avant d’atteindre la Playa Grande, une grande plage déserte. Les chevaux se sont habitués à notre monte et se sont réveillés ! Ce qui nous permet de faire de longs galops et même quelques courses sur la plage ! Puis nous entrons dans la forêt tropicale où vivent singes, toucans, paresseux. Nous nous arrêtons dans la forêt pour cueillir quelques noix de coco et boire sa délicieuse eau !

Nous retournons au ranch, le temps de manger, faire nos valises et dire au revoir à Brigitte et nous repartons en mini van vers San Jose pour notre dernière nuit avant le vol retour.

Le Costa Rica possède une biodiversité de faune et de flore parmi les plus riches du monde que j’ai pu voir de mes propres yeux à dos de cheval. Une des meilleures expériences de ma vie !

Les gens ont été d’un accueil incomparable. En 10 jours j’ai vu 1 océan, 1 mer, traversé la jungle, plusieurs plages, des fermes, un volcan, un désert, monté 3 chevaux totalement différents. Les chevaux sont très bien dressés et ont été compréhensifs de notre monte européenne. La nourriture et surtout les fruits étaient juste délicieux !!!!

 

Alors, ça vous donne pas envie d’y aller ?

Publicités

4 réflexions sur “Rando au Costa Rica

  1. Ca fait TRÈS envie, d’autant plus que je te lis un 13 décembre du haut de la montagne Ardéchoise par températures négatives. Je vais mettre cette randonnée sur ma wishlist. Merci pour le partage.

    • Coucou Aurelie
      Ce n’est pas moi mais Sandrine qui raconte son voyage… il y a pas mal d’agence qui propose des voyages à cheval au Costa Rica comme Randos cheval, Caval&Go ou encore Cheval d’aventure

  2. Oh waouh oui, ça donne envie de voyager ! **
    Bon, peut-être pas sur un séjour touristique à cheval. Pour avoir travaillé comme guide, je suis assez peu enthousiaste à l’idée d’être cliente et d’être dépendante d’un groupe, d’un guide, etc. Cela dit, ça doit être reposant mentalement de se déconnecter comme ça et de ne pas avoir à se prendre la tête pendant dix jours, de juste profiter de son voyage ! ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s