Retour sur mon stage de voltige cosaque

Salut les chatons, j’espère que vous passez un magnifique week-end, les pieds dans l’eau pour certains, à cheval pour d’autres… bref aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’une nouvelle discipline que j’ai eu l’occasion d’essayer récemment. Vous vous attendiez surement à ce que je vous parle du tir à l’arc mais il faudra être encore un peu patient (j’aimerais pouvoir filmer quelques séances). Il y a 15 jours environ, j’ai participé à un stage de voltige cosaque pendant 2 jours et je vous raconte tout de ces journées intenses sportivement et riches d’enseignement.

QU’EST-CE QUE LA VOLTIGE COSAQUE ?

La voltige cosaque est d’origine guerrière et servait à se dissimuler, feindre la mort ou même attaquer. Aujourd’hui, on la retrouve surtout lors de spectacles équestres, elle se pratique en ligne droite ou en cercle où le cavalier lance son cheval à l’allure souhaitée (souvent au galop) et fait plusieurs figures plus ou moins compliquées et spectaculaires.

RETOUR SUR LE STAGE

Durant ces deux jours, nous avons été encadrés par la monitrice des lieux mais surtout par Diego Cassaro et son fils Hugo. Il est très important d’être encadrés par des gens de « métier » afin de réaliser les figures correctement et surtout en toute sécurité.

Nous avons démarré par les figures sur le tonneau, il est important de maîtriser les figures de bases à l’arrêt déjà (afin de ménager les montures du poids de la selle+ de notre poids pour les figures à l’arrêt, il est conseillé de les travailler sur le tonneau) avant de commencer à les faire aux allures supérieures, ça permet d’avoir le temps de comprendre les figures et de positionner correctement ses mains, ses pieds et trouver le bon équilibre.

 

Pour les figures de bases: pied sur selle, salut cosaque, salut sur le côté, la planche (accrochée et non accrochée), le pistolet, la tortue… j’ai réussi a effectuer la plupart au pas, trot (sauf tortue et pistolet) et quelques unes au galop (pied sur selle, salut cosaque et la planche)

 

Nous avons également vu des figures plus complexes, celles que l’ont appelle les figures accrochées : la trainade, l’alouette, la croix cosaque, la trace, le caché indien que nous avons seulement travaillé au pas…. car pour tout vous dire certaines font flipper !!!lol

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je dois vous avouer que ces deux jours ont été intenses, j’ai eu des courbatures pendant plusieurs jours mais qu’est-ce que c’était intéressant et surtout qu’est-ce qu’on a pu rigoler ! Les Cassaro étaient très pédagogues toujours à nous encourager sans nous forcer et à nous expliquer toujours et encore afin qu’on puisse s’améliorer… c’est très agréable !

On a également Hugo qui nous a fait quelques démonstrations avec son cheval Max, c’était vraiment top, il est doué le ptit jeune et surtout c’est bien de voir ce qu’on sera peut être capable de faire un jour avec de l’entrainement !

Si jamais vous avez l’occasion d’essayer avec de vrais pros, n’hésitez surtout pas à vous lancer, vous verrez que c’est très instructif et surtout super sympa.

Qui a déjà testé la voltige cosaque ici ? vos  impressions ?

 

Publicités

5 réflexions sur “Retour sur mon stage de voltige cosaque

    • Bonjour Julien !
      Quand on est bien encadré et qu’on y va par étape les risques sont fortement diminué.
      Niveau équipement il faut la bombe bien entendu et une selle cosaque (il y a plein de poignées qui permettent de faire les figures en sécurité).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s