7 produits pour venir à bout des fouchettes pourries et des pieds humides

Préserver-ses-piedsBonjour à tous! En ce jour si spécial (car oui, c’est mon anniversaire !!!), on va discuter des produits de soins pour les papattes de dadou (ok c’est pas très glamour mais bon). Pour celles et ceux qui me suivent depuis longtemps et/ou qui me connaissent, Naïka a eu de graves soucis de pourriture de fourchette au point d’être à l’arrêt pendant quasiment plus d’un an. Moi qui est une acharnée du pansage et du curage, ce n’était à n’y rien comprendre… la faute à l’humidité ambiante de ma jolie région… ça a été un combat acharné pendant tout ce temps et cela a été très dur d’en venir à bout, encore aujourd’hui j’utilise des produits pour aider à maintenir ses fourchettes en état et lutter contre l’humidité ! Et je sais que je ne suis pas la seule à avoir connue cette galère.

Alors j’ai décidé de vous faire un petit récap des produits qui m’ont apporté satisfaction en curatif et en préventif, j’ai testé la quasi totalité des produits dont je vais vous parler ci -dessous mais il faut garder en tête que les produits peuvent fonctionner pour les uns et pas pour les autres (je pense au produit Kévin Bacons par exemple, qui a fait des miracles sur les pieds de la ponette d’une amie et qui a échoué sur les fourchettes trop atteintes de ma poupette..)

  • L’oxytétrin, bon pas très naturel mais ce spray que vous pouvez trouver chez votre véto pour un bon 30€ m’a permis de désinfecter les fourchettes de Naïka en profondeur (là où la bétadine, la liqueur de villate et les recettes de grand mère ont échoué). Je l’ai appliqué tous les deux jours en écartant bien les glomes afin que le produit descende bien au fond et le résultat a été plus que satisfaisant.

oxytetrin spray

  • Le Goferval de Horse Master,cet onguent que j’ai appliqué en alternance avec l’oxytétrin  a permis de faire rempart contre l’humidité, de durcir la fourchette et de bien la désinfecter là aussi. Le goferval est à base de miel, souffre, sulfate de cuivre, acide picrique etc… on peut en trouver partout pour environ 33€

goferval-fourchettes

  • Le baume réparateur fourchette Ungula Naturalis car après avoir désinfecter, lutter contre l’humidité et durcit, il me fallait un produit qui aide à la repousse et la reconstruction car Naïka n’avait plus qu’un semblant de fourchette (enfin saine) finalement. Le baume réparateur d’Ungula Naturalis à base d’huiles essentielles, beurre de karité, huile végétale, suif, vitamines etc.. m’a été d’une très  très grande aide pour accomplir cette difficile mission. Fait en France, dans ma région en plus, ce produit est vraiment bien et il font même d’autres produits très utile pour soigner et prévenir les pourritures de fourchette comme le SOS fourchette à mettre en amont du baume et l’huile d’entretien fourchette à mettre après le baume afin d’entretenir, nourrir, fortifier et imperméabiliser. Le prix est plus que correct (27€ pour le baume) et vous pouvez retrouver les produits sur le shop d’ungula naturalis

Ungula Naturalis

  • L’onguent Egytien de Blackmorine, produit que j’ai pu tester grâce à un échantillon dans une des Ekibox. Echantillon vite fini mais très efficace à base de composants naturels également comme la cire d’abeille ou le miel afin de soigner et protéger la fourchette contre les champignons qui déclenchent la pourriture. C’est une recette ancestrale efficace mais dont l’odeur réveillerait un mort (vous êtes prévenu). Vous pouvez l’acheter sur le shop d’Ekibox pour le prix de 23,95€ le pot de 200g.

blackmorine-onguent-egyptien

  • L’huile Saison Humide de L&C Douceur Equine, petite entreprise bien sympa et à l’écoute que j’apprécie beaucoup et qui fabrique des produits home-made et naturels.J’ai pu tester cette huile il y a plusieurs mois et elle m’a aidé à garder les fourchettes de Naïka dans un état nickel (pas de mauvaise odeur, une fourchette bien dure comme il faut), ce qui n’est pas très facile car comme je vous l’ai annoncé, pas mal de produits ont échoué à ce test. Je recommande cette petite entreprise et les produits qu’elle fabrique en général et n’oubliez pas le code MCEUB pour avoir 10% de réduction. Vous pouvez trouver tous leur produits sur le site L& C Douceur Equine, foncez y, vous trouverez forcément votre bonheur.

huile sabot lcdouceurequine

  • L’officinalis Butterfly Romarin, produit d’une marque pas super super connue, je l’ai acquis il y a quelques semaines. Le produit se présente sous la forme d’un gros pot avec pinceau intégré (d’ailleurs c’est sympa mais le pinceau est un peu trop gros à mon goût pour aller dans tous les recoins), c’est une sorte de crème 100% naturelle avec du sulfate de cuivre, huile de neem, huile de tea tree, beurre de karité et bien sûr du romarin (bonne odeur garantie). Le produit de par ces ingrédients qui la composent aide à lutter contre la pourriture des fourchettes et à nourrir le sabot. Il sent très bon et les résultats sont pour le moment satisfaisants. Vous pouvez retrouver ce produit sur le site de la sellerie megahorse

officinalis romain

  • Kerafeet Black Equibao, petit échantillon vite fini là aussi et tout aussi efficace. De par sa composition là aussi (huile d’avocat, de jojoba, lin laurier), le keraffet black permet d’hydrater, de protéger, de stimuler la pousse de la corne et de lutter contre le développement des bactéries et champignons repsonsables de la pourriture. Je l’ai surtout utiliser en entretien pendant une dizaine de jours et l’état de la fourchette de Naïka était nickel: fourchette dur, pas de mauvaise odeur, pas de fourchette qui part en lambeaux… défi relevé là aussi. A noter qu’Equibao propose aussi deux autres produits plutôt curatif contre la pourriture: dark potion et frog therapy, pas testé mais de bon échos. Vous pouvez shopper tout ça sur le site d’équibao

kerafeet-black

Et vous, qu’utilisez vous afin de venir à bout des fourchettes qui pourrissent ?

Publicités

11 réflexions sur “7 produits pour venir à bout des fouchettes pourries et des pieds humides

  1. Pour moi le seul produit qui soigne la pourriture de fourchette,c’est le Hoofstuf. En 3 applications sur une durée d’une semaine, disparition totale de la pourriture sur la comtoise que je monte.
    Alors évident, il faut entretenir avec un parage régulier, une vraie réflexion sur les conditions de détention et l’alimentation(sucre=pourri).
    Il n’y a plus qu’a attendre la cicatrisation et la repousse de la fourchette, en gardant bien propre grâce aux produits « classiques ».

    Un site où si l’on oublie le militantisme acharné pro pieds-nus, il y a plein d’infos :
    http://podologie-equine-libre.net/2013/03/15/pourriture-profonde-de-fourchette/

    Bonne chance avec ta jument!

    • Merci pour ton témoignage ! On a tous nos produits fétiches et comme tu l’as si bien dit en dehors des produits il faut un bon parage et une réflexion sur les conditions d’hébergement de dadou ainsi que sur sa nourriture. Mon plus gros souci c’était la repousse ça a mis très très longtemps. Maintenant je suis « tranquille » même si je continu à utiliser de bons produits pour garder ses fourchettes dont une plus fragile en état afin que mes efforts n’aient pas été fait en vain.

  2. J’ai passé 1 an à soigner les fourchettes pourries de mon cheval. Kevin Bacon, Ungula…. tout y est passé. Avec une mince évolution, enfin au moins ça empêcher d’empirer ! LE TRUC radical ce fut KERATEX : bon c’est pas très écolo (white spirit + térébentine + aluminium) mais les pieds de mon cheval se son littéralement améliorés ! Sinon depuis octobre j’utilise le kerafeet pink et franchement je suis pas déçue. C’est 100% naturel et efficace. Même mon maréchal me demande comme j’ai fait pour transformer aussi vite la consistance des pieds de mon cheval (il avait le pied très friable à la râpe une vraie galère pour mon maréchal). Et maintenant je peux dire qu’il a des fourchettes dignes de ce nom !

  3. Hello, moi ce qui marche vraiment sur ma jument c’est le Hoof Solution de Kevin Bacon’s. J’avais essayé le Ungula mais je le trouve difficile à appliquer (il durcit vite en hiver) et je n’avais pas vu d’amélioration. Je ne connaissais pas les trois derniers de ta liste, je les retiens pour les essayer peut être un jour !

  4. Le Field Paste est hyper efficace, pour ma part je n’ai jamais eu de pourritures profondes remontant jusqu’à faire une crevasse aux glomes entraînant souvent des boiteries, j’utilise de l’huile de cade seule ou couplée au tea tree 🙂 Juste du naturel !

  5. J’ai une liste plus longue que mon bras pour soigner les pieds de Tabs, qui me fait un sale coup tous les hivers … mais bon ça marche bien 🙂
    Si tu veux vraiment tous les noms, va falloir que je prenne un crayon et que je note quand je suis à l’écurie haha ^^

  6. Bon anniversaire (légèrement) en retard ! Quelle galère les fourchettes pourries … ! Mais je rejoins Armould, le seul produit que je connais et que j’approuve c’est Hoofstuf ! Avec de la patience et de la rigueur, c’est le seul cocktail gagnant que je connais !

  7. Personnellement, depuis que je suis l’heureuse propriétaire d’une chouchoute dermiteuse j’ai découvert l’huile de cade (distribuée par la distillerie des sevennes). c’est un peu un produit miracle,utilisable aussi sur les pieds des chevaux, je le mélange à de l’huile (olive par exemple), résultat assuré;)

  8. Pour la pourriture des pieds rien de tel que le silvetrasol ou sa formule intensive le Trush ender associé au hoof stuff
    on le trouve sur : www;lecoindesanimo.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s